Les virus

De nombreux virus atteignent les abeilles mais ne menacent généralement pas à eux seuls la survie des colonies.
Il serait fastidieux et inutile de les citer tous.

-> LE VIRUS DES AILES DEFORMEES (DWV, Deformed Wing Virus)
Présent dans toutes les ruches, son développement est favorisé par varroa, à tel point qu’il est le révélateur d’une forte infestation. Les symptômes sont faciles à observer en fin de saison. Les jeunes abeilles aux ailes et pattes déformées, ne sont pas viables et sont sorties de la ruche. En cas de forte infestation de varroas, beaucoup de jeunes abeilles sont ainsi éliminées, ce qui contribue au déclin rapide des colonies.

Pour plus d’infos, la Fiche de la santé de l’abeille.

-> LE VIRUS DE LA PARALYSIE AIGUË (ABPV Acute Bee Paralysis Virus)
Autre virus associé à la présence de varroa se traduit par de jeunes abeilles incapables de voler. Après un vol de repérage, elles courent au sol, parfois loin des ruches.

-> LA MALADIE NOIRE OU MALADIE DE LA PARALYSIE CHRONIQUE
(CPV Chronic Paralysis Virus)
Virus très fréquent, favorisé par Varroa.

Les symptômes :
– mortalité plus ou moins importante
– Abeilles apathiques, tremblantes, souvent brillantes, chassées hors de la ruche.

Le meilleur remède est une sélection rigoureuse, éliminant les souches sensibles ainsi qu’une désinfection méthodique du matériel. Le changement de reine ne suffit pas toujours pour juguler la maladie.

Pour plus d’infos, la Fiche de la santé de l’abeille.

-> LE MAL DE MAI
Souvent confondu avec le CPV, symptômes analogues, mais la cause est un spiroplasme, favorisé par la nourriture : miellat. Ne perdure pas.

Retour sur la page des Maladies.